Paul Smith – Artiste

Né à Philadelphie le 21 septembre 1921, Paul Smith était l’homme au talent extraordinaire. En fait, Paul Smith a créé des centaines de photos et il a souvent donné les originaux. Parfois, mais pas toujours, il conservait ou recevait une copie pour ses propres dossiers. À mesure que sa maîtrise de la machine à écrire augmentait, il a développé des techniques pour créer des nuances, des couleurs et des textures. Et cela faisait ressembler son travail à des dessins au crayon ou au fusain. Ce grand homme a laissé une collection de ses incroyables œuvres d’art qui seront une inspiration pour beaucoup. Pendant ce temps, il a surtout utilisé ces caractères… @ # $% ^ & * () _ pour ses photos. Paul Smith (21 septembre 1921 – 25 juin 2007), artiste de machine à écrire américain Paul Smith a souffert de paralysie cérébrale spastique sévère dès son jeune âge. La perte de contrôle de la motricité fine de son visage et de ses mains l’a empêché d’aller à l’école. Ou même se nourrir, se vêtir ou se baigner, et il lui a également été difficile de s’exprimer. Tôt dans la vie, Paul a découvert la machine à écrire et une technique pour l’utiliser pour créer des images. Il a pu utiliser une main pour stabiliser l’autre et ainsi appuyer sur la touche souhaitée. Il créait de l’art de la machine à écrire à partir de 15 ans et raffinait régulièrement sa technique. Dans les années 40, la famille de Paul a déménagé à Hollywood, en Floride. Paul ne s’est jamais marié et n’a pas eu d’enfants. En 1967, il entra dans un centre de retraite. En vieillissant, les cataractes de Smith se sont aggravées et il n’a pas été en mesure de créer un art d’une qualité aussi élevée. Il a cessé de créer des images en 2004. Smith est décédé en juin 2007. Voici quelques-unes de ses oeuvres.

Snoopy et les cartes perforées

Note :
Larry Harris Taylor est maintenant à la retraite et son site personnel n’est plus.
Traduction et utilisation avec permission de l’auteur en 2017

J’ai commencé à apprendre à interfacer avec les ordinateurs en l’an 1970.

À cette époque, l’entrée des données dans les machines se faisait principalement via des cartes perforées (une carte par ligne de 80 caractères). Cela permit à plusieurs de s »amuser à créer une forme d’art informatique, que l’on nomme aujourd’hui ASCII Art . (ASCII de l’ensemble de règles qui définissait les valeurs numériques pour tous les caractères alphanumériques trouvés sur un clavier). Le but était de créer une image imprimée et reconnaissable qui semblait être réalisée sur une machine à écrire. Si la génération d’œuvres d’art ASCII était un divertissement, c’était aussi un outil d’apprentissage car cela obligeait l ‘«artiste» à développer un sentiment d’entrée et de sortie. en utilisant les appareils informatiques de l’époque.

En raison de l’immense popularité de la bande dessinée Peanuts, Snoopy, Charlie Brown et l’ensemble des personnages créés par Charles Schultz, ceux-ci étaient une cible fréquente parmi les étudiants en informatique à les assembler en une image ASCII . « Patrouille du cosmos » était une autre cible très prisée.
Puisque Snoopy a toujours été l’un de mes philosophes naturels préférés, j’ai créé un ensemble d’art ASCII impliquant ce personnage.

Donc, avec de profonds remerciements à Charles Schultz ainsi qu’à sa succession pour les heures de divertissement que Snoopy et son gang m’ont fournies, je partage les images suivantes dans leur format original comme témoignage du fait que je suis assez vieux pour me souvenir de l’entrée de données par carte perforée.

Le texte ci-haut et images ASCII ci-bas  proviennent de la pageweb de de Larry « Harris » Taylor, Ph.D. Il est un avide de la plongée. Son texte résonne tellement avec moi avec exception de la plongée, c’est comme si je l’avais écris.

ASCTRIIS (Tetris en ASCII)

Un jour lorsque Guillaume Chereau s’ennuyait, il a créé une version du jeux Tetris en ASCII

Vous pouvez l’essayer en cliquant ici

       Asctriis by Guillaume Chereau
       Keys: left, right, up, space.
  |                   ,---+---,          |
  |                   | . | . |          |
  |                   +---+ . |          |
  |                   | . . . |          |
  |                   +---+---+          |
  |                   | . . . |          |
  |                   | . . . |          |
  |                   | . . . |          |
  |                   +---+---'          |   score: 0
  |                   | . |              |
  |                   | . |              |
  |                   | . |              |
  |                   | . '---,          |
  |                   | . . . |          |
  |                   +---+---+          |
  |                   | . . . |          |
  |       _____ _____ _____ _____        |
  |      |   __|  _  |     |   __|       |
  |      |  |  |     | | | |   __|       |
  |      |_____|__|__|_|_|_|_____|       |
  |       _____ _____ _____ _____        |
  |      |     |  |  |   __| __  |       |
  |      |  |  |  |  |   __|    -|       |
  |      |_____|\___/|_____|__|__|       |
  |                                      |
  |                   | . . . |          |
  |                   +---+---+          |
  |                   | . . . |          |
  |               ,---' . ,---'       ,--+
  |               | . . . |           | .|
  |               '---+---+           | .+
  |                   | . |           | .|
  |                   | . |   ,-------+ .+
  |                   | . |   | . . . | .|
  |                   | . '---+ . . . + .+
  |                   | . . . | . . . | .|
  +-------------------+---+---+---+---+--+

Popular Mechanics – Octobre 1948

Un article de Paul Hadley dans le « Popular Mechanics » d’octobre 1948 décrivait l’Art de dactylo.

Tout en étant divertissant, griffonner avec une machine à écrire donne libre cours à l’imagination et à l’originalité pour une personne expérimentée avec une dactylo.

Les images remplies de caractères sont les plus faciles à ‘dessiner’ avec une machine à écrire.

Un exemple est montré dans la fleur qui est faite avec seulement la lettre X. Ces images, que ce soit une fleur ou un portrait, sont faites en utilisant un aperçu du sujet comme un guide de dactylographie. Ceci est fait en traçant le contour légèrement sur le papier et en le reculant avec du papier carbone pour taper l’image. Caricature ou «dessin» combine des lettres avec des symboles comme indiqué dans les exemples ci-dessous. Ici, un demi-espacement de la machine à écrire est nécessaire, comme dans le cas du bec et des pieds de la chouette.

La cabane en rondins démontre qu’il est possible de dessiner une image en perspective.

Un mec

Tiens, une autre découverte de l’art de texte : « Un mec », 1886. Publié dans la section de poésie du numéro de Janvier de The Undergraduate, le journal de Middlebury.

Cette découverte est apparue sur TUMBLR le 21 décembre 2017

La Micrographie

La micrographie de Jacob Gordin, réalisée vers 1900.

La micrographie est comme l’Art ASCII avec les caractères juif, et elle a été inventée il y a environ 1200 ans.
Le sens étymologique du mot est formé de l’affixe d’origine grecque micro, ‘petit’, et graphe, ‘écrire

Mona Lisa par les chiffres

Probablement le premier exemple d’art de texte généré par ordinateur, mis au point en 1964 par H. Philip Peterson: En 1964, H. Philip Peterson, de Control Data Corporation (CDC). Il a utilisé un ordinateur CDC 3200 et un numériseur pour créer une représentation numérique de Mona Lisa. L’image contenait 100 000 pixels qui étaient tracés à l’aide de chiffres, parfois surimprimés, pour s’approcher de la densité requise et il a fallu 14 heures pour les compléter.

Des images numériques similaires d’art populaire, de personnages de dessins animés et même de nus ornent les murs des bureaux, des laboratoires et des centres informatiques des années 1960.

Vous pouvez en savoir plus sur le «Digital Mona Lisa» ici, et il y a un visualiseur en ligne pour un examen plus approfondi à http://www.digitalmonalisa.com/