Conservation

Pour la conservation, le papier reste une technologie plus efficace que le numérique.

Librairies et listes numériquesCertains sites, comme Babelio et GoodReads, permettent d’organiser et de classer la bibliothèque en ligne en utilisant les données préexistantes sur les livres, cachées dans les numéros d’Intenational Standard Book Number (ISBN). Ces listes privées permettent aussi de recenser en un seul lieu des titres papier et numériques. Ailleurs, un groupe tente, par le truchement de « Legacy Libraries », de mettre en valeur et de recenser les bibliothèques de personnalités, du people au penseur, de Keanu Reeves à Friedrich Nietzsche, en passant par Sarah Bernhardt, Vincent Van Gogh ou Edward Gorey. Si l’effet fait plutôt désordre, l’idée reste intéressante.

Un article de catherine Lalonde dans le Devoir, 6 janvier 2018

Cette entrée a été publié dans ASCII. Ajoutez en favoris avec ce permalien.